banniere professeurs

Professeurs

Pierre Blier

Biologie, chimie et géographie

Université du Québec à Rimouski
Campus De Rimouski
300, allée des Ursulines, C. P. 3300, succ. A
Rimouski (Québec) Canada
G5L 3A1

Téléphone : 418 723-1986, #1852
Courriel : pierre_blier@uqar.ca
Lieu d'encadrement : UQÀR
Habilitation : Habilitation à diriger

Résumé
Orientations de recherche.

1. Évolution du métabolisme mitochondrial

L’objectif principal le lien entre l’évolution du génome mitochondrial et les ajustements des capacités métaboliques et des mécanismes de régulation chez les mitochondries d’ectothermes (poissons, mouches, mollusques). Chez les mollusques je m’intéresse aux génomes mitochondriaux mâles et à la valeur adaptative de ces génomes. Plusieurs mollusques bivalves possèdent contrairement à la majorité des métazoaires deux haplotypes mitochondriaux par espèce, soit un mâle et un femelle. Ces haplotypes ont divergé il y a plusieurs dizaines voire centaine de millions d’années et ont du évoluer dans des environnement nucléaire communs. À ce titre ils constituent un excellent modèle pour étudier l’inertie de l’évolution des mitotypes cuasé par le génome nucléaire et ainsi la coévolution mitochondrial et nucléaire. Je travaille également avec les drosophiles pour évaluer la valeur adaptative des génomes mitochondriaux en effectuant des introgressions. Nous introduisons les génomes mitochondriaux d’une population ou un espèce dans l’environnement nucléaire d’une autre population ou espèce. Par la suite nous étudions l’impact de cette introgression sur les propriété fonctionnelles des mitochondries. Finalement je travaille sur l’importance de la gestion du métabolisme mitochondrial sur les processus de vieillissement en utilisant des mollusques marins comme modèle.

2. Plasticité de la capacité digestive chez les poissons et impact de la température.

Depuis plusieurs années je m’intéresse aux déterminants physiologiques qui modulent la capacité de croissance maximum chez les poissons. Nous avons démontré chez la morue que la capacité de digérer les protéines et en particulier l’expression de l’enzyme « trypsine » constituent un facteur limitant dans la capacité de croissance chez des juvéniles. Nous avons également observé des ajustements de la capacité digestive et dupotentiel de croissance chez populations qui occupent des niches thermiques différentes. Nous avons aussi étudié les déterminant métaboliques et physiologiques du potentiel de croissance et de survie chez de très jeunes stades de salmonidé et anarhachidés.

3. Impact de la gestion du stress oxydant sur le développement des maladies coronariennes (collaborations avec l’Institut de Cardiologie de Montréal).

4. Valorisation des bioproduits extrait de la biomasse résiduelle marine.








Références
Pichaud, N., Chatelain, E. H., Ballard, J. W. O., Tanguay, R., Morrow, G., & Blier, P. U. (2010). Thermal sensitivity of mitochondrial metabolism in two distinct mitotypes of drosophila simulans: Evaluation of mitochondrial plasticity. Journal of Experimental Biology, 213(10), 1665-1675. Retrieved from www.scopus.com
Doucet-Beaupré, H., Breton, S., Chapman, E. G., Blier, P. U., Bogan, A. E., Stewart, D. T., et al. (2010). Mitochondrial phylogenomics of the bivalvia (mollusca): Searching for the origin and mitogenomic correlates of doubly uniparental inheritance of mtDNA. BMC Evolutionary Biology, 10(1) Retrieved from www.scopus.com
Lemieux, H., Tardif, J. -., Dutil, J. -., & Blier, P. U. (2010). Thermal sensitivity of cardiac mitochondrial metabolism in an ectothermic species from a cold environment, atlantic wolffish (anarhichas lupus). Journal of Experimental Marine Biology and Ecology, 384(1-2), 113-118. Retrieved from www.scopus.com