banniere professeurs

Professeurs

Steeve Pépin

Sols et génie agroalimentaire

Université Laval


Courriel : steeve.pepin@fsaa.ulaval.ca
Lieu d'encadrement : UQTR
Habilitation : Habilitation à codiriger de façon ponctuelle

Résumé
Mes travaux de recherche visent à déterminer la contribution relative des processus biochimiques et de diffusion comme facteur limitant la photosynthèse à l’échelle du plant et de la feuille. Je cherche plus spécifiquement à : (i) élucider les mécanismes responsables des réponses dynamiques (transitoires et statiques) de la conductance du mésophylle au CO2 face aux changements de conditions environnementales; (ii) mieux comprendre les interactions entre la conductance aérodynamique, la conductance stomatique et celle du mésophylle dans le processus d’assimilation du CO2 par les plantes, et (iii) déterminer si les plantes ayant un ratio élevé de conductance du mésophylle au CO2 par rapport à la conductance stomatique (ratio qui permettrait plus de transfert de CO2 vers les chloroplastes lorsque l’ouverture des stomates est réduite en raison d’un stress abiotique) ont une efficacité d’utilisation de l’eau accrue sous de faibles conditions d’humidité du sol. Une partie de mon travail consiste également à développer des systèmes de production durable pour les entreprises horticoles. L’approche utilisée repose essentiellement sur une gestion de l’irrigation établie en fonction de paramètres physiologiques reliés au confort hydrique. De plus, afin d’accroître notre compréhension de la limitation du microclimat sur l’assimilation du CO2 par les plantes, j’étudie également l’effet des variables environnementales (par exemple, température foliaire et déficit de pression de vapeur entre les feuilles et l’atmosphère sur la diffusion du CO2, au-delà du pore stomatique et des tissus du mésophylle) sur les processus physiologiques de cultures horticoles en serre ou pépinière soumises à des nouveaux substrats de croissance, à des techniques d’irrigation novatrices, à de l’éclairage d’appoint DEL. Ces travaux portent notamment sur les propriétés physiques de nouveaux substrats organiques, sur l’amélioration de l’aération de la rhizosphère ainsi que sur le maintien de conditions optimales de teneur en eau volumique du sol pour répondre aux besoins en eau des cultures.


Références
Tholen D., Ethier G.E., Genty B., Pepin S. & Zhu X.-G. (2012) Variable mesophyll conductance revisited: theoretical background and experimental implications. Plant Cell and Environment 35: 2087–2103.

Théroux Rancourt G., Éthier G.E. & Pepin S. (2014) Threshold response of mesophyll CO2 conductance to leaf hydraulics in highly transpiring hybrid poplar clones exposed to soil drying. Journal of Experimental Botany 65: 741–753.

Théroux Rancourt G., Éthier G.E. & Pepin S. (2015) Greater efficiency of water use in poplar genotypes having a delayed response of mesophyll conductance to drought. Tree Physiology 35:172–184.