banniere professeurs

Professeurs

Esther Levesque

Sciences de l’environnement

Université du Québec à Trois-Rivières
3351, boul. des Forges
C.P. 500, Trois-Rivières (Québec)
Canada, G9A 5H7

Téléphone : 819 376-5011 # 3351
Courriel : Esther.Levesque@uqtr.ca
Lieu d'encadrement : UQTR
Habilitation : Habilitation à diriger

Résumé
Mon équipe de recherche étudie l’écologie des espèces arbustives qui structurent la végétation dans le Grand Nord. Certaines espèces sont productrices de petits fruits (très prisés chez les Inuits), d’autres poussent en bosquets, captent la neige et sont en compétition avec les espèces arborescentes à la limite des arbres. Nous évaluons l’impact des changements climatiques sur la croissance et la distribution des arbustes le long d’un gradient latitudinal allant du Nord du Québec (env. 55°N) jusqu’à l’île d’Ellesmere (environ 80°N). Nous utilisons plusieurs approches telles la comparaison de photographies aériennes anciennes et récentes, l’analyse dendrochronologique (datation et évaluation des rythmes de croissance), les mesures démographiques (e.g. dénombrement de plantules, tests de germination), les manipulations environnementales (utilisation de serres ouvertes pour simuler un réchauffement, fertilisation) et intégrons également dans certains projet le savoir local. Dans le cadre du programme ADAPT : « Arctic Development and Adaptation to Permafrost in Transition » mon équipe collabore avec des géomorphologues et d’autres écologistes afin d’évaluer l’impact de changements au niveau du pergélisol avec toutes les composantes des écosystèmes arctiques.
Mon laboratoire est également au centre d’un effort pan-canadien sur l’écologie et le savoir local des espèces productrices de petits fruits. Nous étudions l’écologie des petits fruits, la variabilité de la productivité, les liens avec la qualité nutritive (antioxidants) et avec leur utilisation par les Inuit (importance culturelle et pour la santé). Enfin, nous avons développé des approches de suivi à long terme (science citoyenne, suivi environnemental communautaire) répondant aux besoins, et impliquant directement, nos partenaires nordiques (communautés, écoles…). En collaboration avec des chercheurs de l’INRS eau, terre, environnement (Monique Bernier, Yves Gauthier) et un collègue en didactique des sciences de l’UQTR (Ghislain Samson), nous avons développé le programme Avativut (www.cen.ulaval.ca/Avativut/) dont les activités scientifiques spécialement pensées pour les jeunes du Nord ont commencées à être intégrées au curriculum scolaire de la comission scolaire Kativik depuis l’automne 2012. Des activités touchant le pergélisol sont en développement.







Références
Boulanger-Lapointe, N., Lévesque, E., Boudreau, S., Henry, G., Schmidt, N. 2014. Population structure and dynamics of Arctic willow (Salix arctica) in the High Arctic. Accepted, Journal of Biogeography, In press.

Doiron, M., P. Legagneux, G. Gauthier and E. Lévesque 2012. Normalized Difference Vegetation Index (NDVI) predicts timing of nitrogen peak in Arctic tundra vegetation. J. of Applied Ecology. Doi: 10.1111/j.1654-109X.2012.01219.x.

Elmendorf, S. C., et al. 2012. Tundra vegetation change and recent climate warming : Is there evidence at the plot scale? Nature Climate Change 2: 453–457